Obtention de nationalité

Voila ici une question de très grande importance pour la majorité d’étrangers et aussi de ceux qui veulent aller s’installer en Europe. Les conditions d’obtention de la nationalité dans l’Union européenne dépendent d’un Etat à un autre. Parmi les possibilités, le mariage reste un moyen le plus sûr. Cela peut se prouver par le fait qu’en 2013 plus de 984,600 personnes ont obtenu la nationalité d’un Etat membre de l’Union européenne. Parmi les pays qui octroient cette nationalité on compte bien le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Allemagne, la France, la Slovaquie, le Lituanie.

mamoudouA présent, voyons voir comment procéder pour l’obtention de cette nationalité. Vous pouvez avoir la nationalité d’un Etat membre de l’Union européenne par acquisition de la nationalité. De ce fait on parlera ici de la nationalité française par déclaration et naturalisation :

  • Par déclaration de mariage
  • Par déclaration d’un ascendant de Français
  • Par déclaration d’un frère ou une sœur de Français
  • Par naturalisation

Aussi vous pouvez avoir la nationalité par la réintégration dans la nationalité française :

  • Par déclaration
  • Par décret

Il y a également la nationalité française d’un enfant :

  • Les enfants nés en France par des parents étrangers deviennent automatiquement français
  • Les enfants adoptés par les français
  • Les enfants recueillis

couple-mixte-culture-mariage-full-13559153Au cours des années, la France étant le premier pays européen avec le Royaume-Uni par rapport au nombre de naturalisations accordé par an sont en train de réviser les règles en matière de naturalisation. Quant aux Royaume -Uni par exemple, il octroi l’acquisition de la nationalité britannique aux étrangers de plus de 18 ans vivant sur le territoire national depuis au moins 5 ans. Et pour les mariés cela va au moins pendant 3 ans. Pour ce faire l’étranger ne doit pas passer plus de 450 jours hors des frontières avec une absence maximum de 90 jours par an. Si vous voulez obtenir la nationalité, cela doit être parrainée par 2 citoyens britanniques d’au moins 25 ans n’ayant aucun lien direct avec les concernés. Les conditions telles que savoir s’exprimer en anglais, en gallois ou encore en gaélique écossais est recommandée. Cette naturalisation ne pourra vous permettre de garder votre nationalité d’origine que si seulement l’étranger prête serment d’allégeance au souverain au cours d’une cérémonie de la citoyenneté.